Le brasseur fait le moût, la levure fait la bière

C’est par cette maxime que nous abordons le vaste sujet des levures. Indispensable pour toutes les boissons fermentées.

Levure

C’est par cette maxime que nous abordons le vaste sujet des levures. Indispensable pour toutes les boissons fermentées.

Liquide ou sèche

La levure est un micro organisme unicellulaire du règne Fungi comme les champignons. Cet eucaryote, est commercialisé sous forme liquide ou sèche. Les levures sèches se conservent plus longtemps et nécessite une réhydratation pour commencer leur travail de transformation. Les levures liquides, se conservent moins longtemps mais gardent toute leurs propriétés. Elles ont l’avantage de développer plus de subtilité organoleptique.

Industrielle ou sauvage

L’avènement des bières acides, originellement obtenues par fermentation spontanée, a favorisé l’intérêt pour les levures sauvages. Les levures industrielles, assurent une fermentation stable. Les levures sauvages, sont quant à elles, encore utilisée de façon confidentielle.

Pourtant, certains acteurs précurseurs dans le domaine de la fermentation, privilégient les levures sauvages. C’est le cas notamment du BrewLab qui capture les levures pour des batch expérimentaux. Des gouts uniques développés par la génétique particulières des Hanseniaspora, Pichia et autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *